Bientôt : les battements du cœur comme identifiants biométriques

Tout a commencé par les empreintes digitales, la reconnaissance vocale, faciale, et maintenant on atterri sur une identification à partir des battements de cœur. Ainsi, il s’agit d’une des caractéristiques propres d’un individu par lequel, il serait donc possible de sécuriser les appareils numériques, les profils d’utilisateur et les comptes personnels. Mais comme les doigts, la main, le visage, la voix et les yeux, le cœur constituerait-il un élément qui pourrait, précisément, faire un outil de reconnaissance biométrique ?

La numérisation du cœur

Quelques années avant la biométrie battements cardiaques, des chercheurs de Buffalo, aux États-Unis, sont parvenus à numériser le cœur par le Cardiac Scan. Cela avait abouti par l’identification d’une personne à partir des données enregistrées sur la forme et la taille de son cœur. Les scientifiques ont confirmé lors de leur intervention qu’il serait totalement impossible que deux personnes aient deux cœurs complètement identiques. Cette numérisation se faisait autrefois à l’aide d’un radar Doppler qui effectuerait un scan sur une personne. L’idée serait ensuite d’intégrer le système dans les appareils à usage habituel comme les ordinateurs ou les mobiles.

Le rythme cardiaque pour sécuriser les comptes et les gadgets

Unique pour chaque personne, le rythme cardiaque pourrait donc constituer une donnée proprement individuelle. La forme et la taille d’un cœur ne changeront jamais sauf à la suite d’une très grave maladie. Pourtant, des analyses ont confirmé que le rythme cardiaque d’une personne ne ressent aucune variation au cours de sa vie. Mis au point par un chercheur, un capteur cardiaque serait capable d’enregistrer les données cardiaques d’un individu. D’où, les data pourront servir d’authentification numérique pour la sécurisation des comptes et des appareils informatiques. Bientôt, la biométrie battements cardiaque intégrera les Smartphones, les ordinateurs et les divers appareils électroniques. Ce procédé numérique sera utilisable du bout des doigts dans un avenir très proche.

Les battements de cœur intégrés dans le complexe de la biométrie

Plusieurs recherchent sont actuellement axées sur l’utilisation prochainement de la biométrie battements cardiaques. L’analyse du rythme cardiaque est effectuée juste en une seconde. La sécurité de l’authentification est confirmée. Des appareils et des applications permettront bientôt de reconnaître une personne à partir du rythme de son cœur. L’enregistrement des données cardiaques se fera à partir d’un scan ou à partir d’un terminal que l’on tiendra avec les deux mains afin de diffuser des signaux sur la pulsation. Demain, on va sécuriser les comptes individuels et verrouiller les appareils numériques en toute facilité.

 

Les meilleurs smartphones avec capteur d’empreintes digitales
Android 10 : quelles sont les nouveautés ?