Les meilleurs smartphones avec capteur d’empreintes digitales

La protection typique en matière de smartphones (protection de données, en cas de vol…) consiste à utiliser un code PIN ou un mot de passe. Cependant, ces mesures peuvent être contournées assez facilement et une fois qu’un code d’accès est connu, il peut être utilisé par n’importe qui. Les capteurs d’empreintes digitales nécessitent la présence de la personne autorisée à l’accès. Les empreintes ne peuvent être reproduites sans une préparation minutieuse, ce qui représente une sécurité accrue contre toute utilisation non autorisée ou de violation des données personnelles.

Fonctionnement d’un capteur d’empreintes digitales

Un capteur d’empreintes digitales remplit une fonction très basique: il prend une image du bout de votre doigt et la compare aux données d’une empreinte digitale précédemment numérisée. Si les deux correspondent, la sécurité est accordée. Il compare les modèles de «crêtes» et de «vallées» (propre à chaque individu) et détermine si tous les éléments correspondent.

La plupart des scanneurs d’empreintes digitales sont constitués d’un dispositif à couplage de charge, un système sensoriel de lumière couramment utilisé parmi les appareils photo numériques et les caméscopes. Lorsque vous placez votre doigt sur la vitre, le capteur prend une photo de l’empreinte du pouce. Il éclaire les arêtes de votre doigt et crée une image inversée de la photo pour attirer l’attention sur les vallées. Si l’image prise présente un niveau de qualité et de précision acceptable, la comparaison des empreintes avec les images stockées dans le fichier commence. Cependant, avec les avancées technologies, les méthodes de capture ont évolué. On est passé de capteurs optiques aux capteurs capacitifs.

Capteur optique : méthode de relevé traditionnel

Les capteurs optiques d’empreintes digitales sont la méthode la plus ancienne de relevé et de comparaison d’empreintes digitales. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à capturer une image optique, essentiellement une photographie, et à utiliser des algorithmes pour détecter des motifs uniques à la surface, tels que des crêtes ou des marques uniques, en analysant les zones les plus claires et les plus sombres de l’image. Tout comme les caméras de smartphone, ces capteurs peuvent avoir une résolution finie, et plus la résolution est élevée, plus les détails qu’il détecte avec votre doigt sont fins, ce qui augmente le niveau de sécurité. Néanmoins, le degré de précision n’est pas accru, la différence des lignes d’empreintes digitales pouvant être infime.

Capteur capacitif : protection accrue des smartphones

Le type de scanner d’empreintes digitales le plus couramment utilisé aujourd’hui est le capteur capacitif. Vous trouverez ce type de scanner dans la plupart des smartphones de nos jours, car il est le plus sécurisé. Cette technique utilise un composant électronique, le condensateur.

Au lieu de créer une image traditionnelle d’une empreinte digitale, les scanneurs d’empreinte digitale capacitifs utilisent de minuscules circuits de condensateurs pour collecter des données sur une empreinte digitale. Les résultats ne peuvent pas être reproduits avec une image et il est extrêmement difficile de tromper avec une sorte de prothèse, car différents matériaux enregistreront des changements légèrement différents dans la charge du condensateur. Les seuls risques de sécurité réels proviennent du piratage matériel ou logiciel.

Bientôt : les battements du cœur comme identifiants biométriques
Android 10 : quelles sont les nouveautés ?