Accompagnement des directeurs des systèmes d’information et les entreprises dans le maintien en condition opérationnelle des infrastructures informatiques

systèmes d'information

Le directeur des systèmes d’information ou DSI est chargé de définir et d’organiser les stratégies informatiques en fonction de la politique de l’entreprise. Il garantit la qualité et la sécurité des informations entrant et sortant de la société. Il assure aussi la continuité des services informatiques fournis aux utilisateurs et permet d’anticiper les changements futurs.

Pourquoi des entreprises de tous secteurs font appel à des managers de transition DSI?

Des entreprises de toutes tailles et de tous domaines consultent régulièrement des directeurs des systèmes d’information ou DSI. Ces personnels temporaires accompagnent les directeurs des systèmes d’information d’une entreprise pour assurer le maintien en condition opérationnelle des infrastructures informatiques. La gestion des données informatisé d’une entreprise demande beaucoup de travail et surtout du professionnalisme. En fait, la fonction du système d’information présente aujourd’hui une grande évolution des technologies (Cloud Computing, cloud privé, la virtualisation, le réseau informatique à haut débit avec la fibre optique, Big Data, Intelligence Artificielle) et tout cela à un rythme accélérer. De ce fait, il est agréable d’avoir un directeur de système d’information de transition pour accompagner et accélérer les projets de système d’information de l’entreprise. En un mot, c’est se qu’on appelle l’externalisation SI. Pour plus d’informations, vous pourrez visiter le site www.bt-blue.com.

Les rôles d’un directeur de système d’information de transition

Le directeur de système d’information temporaire ou de transition joue le rôle de responsable principale des équipes IT internes et externes dont les tâches sont de faire les études nécessaires, d’élaborer une stratégie d’infrastructures, d’assurer le suivie des maintenances ainsi que de superviser et de diriger les activités en suivant une stricte stratégie de management SI. D’autre part, le DSI de transition est un renfort professionnel qui interagit lors d’une situation complexe nécessitant la qualité et la sécurité du travail. Il prend en main les travaux IT et les projets en difficulté. Il se charge aussi de diriger des projets d’implémentation complexes ou d’assurer la mise à niveau de l’ERP, CRM, SIRH. Il est capable de trouver dans les plus brefs délais un résultat positif. Piloter les projets de réalisation et de digitalisation de la société et optimiser la performance des processus, des infrastructures sont possibles. Il est aussi possible de trouver une solution à moindre coût mais fiable, performant et sécurisé comme les applications informatiques, hébergé le site web de la société en les confiant à des consultants. Élaborer des plans de continuité et de reprise de l’activité, sans oublier la gérance d’une situation d’urgence est aussi envisageable.

 

Les qualités et les compétences d’un directeur de système d’information de transition

Pour trouver un directeur de systèmes d’information qualifié, rigoureux, qui a un esprit d’analyse et de synthèse, une aisance relationnelle, un sens de la communication ainsi que de la pédagogie, n’hésitez pas à leur demander leurs compétences ainsi que leurs expériences professionnelles. Un directeur de systèmes d’information de transition doit être le premier responsable de ses services (réseau et système, maintenance, les applications, les projets innovant, télécommunications) … dans des secteurs différents (l’industrialisation, ESN ou entreprise du secteur numérique). Avoir une connaissance large des SI et de leurs évolutions ainsi que les applications et leurs technologies avec les langages informatiques par exemple progiciels et ERP (Tom évaluation, Oracle, Cegid, Talend, Microsoft, Linux, Infor…) en plus d’avoir aussi une bonne sens de relation avec les partenaires et les sous-traitants est important. Sans doute, un DSI doit être un leader et a des qualités managériales surtout sur le plan hiérarchique avec son équipe et avoir la capacité d’interagir avec des filiales de l’entreprise que ce soit niveau nationale ou internationale. En outre, il est toujours conseiller de se renseigner sur son parcours. Savoir quelle université il a fréquenté, le niveau d’étude (master en informatique, master en systèmes d’information ou bien généraliste en informatique télécommunication) est utile.

Quelle place pour la VR dans la formation ?
Les avantages du logiciel “Elementi”